L’hiver est là, officiellement depuis 21 décembre, mais niveau température depuis quelques mois déjà ! Il arrive avec son lot de rhumes, grippes, maux de gorge et fatigues en tout genre… mais pourquoi?

Certains virus ou certaines bactéries sont activées par le froid, mais c’est surtout que l’hiver met un stress nouveau sur notre corps. Notre environnement change. Il fait plus froid. Il y a moins de soleil. On sort moins – donc on est moins actifs – on mange différemment … Bref, non seulement il faut un temps d’adaptation à notre corps mais ces facteurs facilitent les maladies ou la fatigue.

L’être humain est composé d’environ 25000 gènes, or plus de 5000 d’entre eux s’expriment différemment l’hiver. Notre corps s’adapte et répond différemment aux saisons! C’est ce qu’on appelle l’épigénétique, nos gènes et leur comportement ne sont pas fixes. Ils évoluent en fonction des conditions (l’hiver, le froid, la famine, …). L’avantage, c’est qu’il est donc facile de “bio-hacker” son corps et de l’aider dans cette transition.

Voici donc les 4 domaines dans lesquels vous allez pouvoir vous préparer à affronter l’hiver.

Dormez

vous pouvez garder les pieds sous la couette…

Avant l’ère industrielle, l’être humain, l’hiver venu, n’avait plus grand chose à faire aux champs ou dans sa caverne! Il faisait nuit la majeure partie du temps, la TV n’existait pas, Facebook non plus… du coup, il dormait! Et ce depuis les temps préhistoriques, où les hommes ont commencé à conquérir les contrées septentrionales. La lumière électrique et ses nombreux stimuli ne sont que très récents au regard de l’histoire humaine! Le sommeil est bénéfique sur plusieurs points:

  • il permet de récupérer de maladie ou de les combattre
  • il réduit le stress (diminution des niveaux de cortisol, hormone du stress)
  • On résiste mieux à la douleur et au froid
  • il réduit les besoins caloriques (faim)
  • il augmente aussi la libido… c’est sympa et ça peut aussi aider a se réchauffer l’hiver… à bon entendeur!

Une des choses les plus simples pour bien résister cet hiver: dormir ou à défaut faire la sieste et se reposer… N’hésitez pas à demander une ordonnance au docteur !

Conseil numéro 1: reposez-vous!

Prenez le soleil

Le deuxième coté de la pièce du sommeil et des longues nuits d’hiver: il y a peu de soleil! Parfois même, il se cacherait honteusement derrière les nuages. Oui mais voila, nous on en a besoin du soleil! 

Plus précisément on a besoin de vitamine D: une vitamine indispensable au bon fonctionnement de notre système immunitaire et a un squelette sain (important quand on fait moins d’exercice dans les champs l’hiver… ou devant son écran!!!). C’est d’autant plus important si votre peau est sombre et que vous habitez au nord, mais même les blondinet(te)s sont affectés!


Bref, le soleil aide à produire de la vitamine D naturellement, mais aussi à l’activer. Donc il est souvent intéressant de prendre un supplément vitamine D (D3, qui s’assimile mieux plus précisément, pas besoin d’ordonnance mais parlez en à votre docteur, il peut y avoir des contre-indications), moi je prends celle-ci. Mais même un supplément sera beaucoup moins efficaces sans contact direct avec le soleil. 5 à 10 min avec un maximum de surface corporelle exposée peuvent suffire… le matin, ça aide à bien se réveiller et le midi ça fait juste du bien. 

Conseil numéro 2: Trouvez le temps de prendre l’air!

Nourrissez vous correctement

Inspirez vous de Scrat…

On en a parlé mais nos gènes réagissent différemment en fonction de leur environnement. Une façon d’influencer leur environnement: la nourriture que nous ingérons! L’estomac est un des premiers remparts de notre système immunitaire, c’est en partie dû à ça.

Encore une fois, on se retrouve un peu dans la logique “Paleo” – respectons le mode de vie de nos ancêtres – mais si nous mangeons les produits de saisons, notre corps passe plus facilement en mode hiver! Et en plus c’est écologique!

OK, mais concrètement ça veut dire quoi? On commence par la mauvaise nouvelle?… désolé mais en hiver moins de fruits … donc moins de sucre …  donc mollo sur la bûche de Noel! Il sera bon de privilégier les bonnes graisses anti-inflammatoires et les sources d’oméga 3 (saumon sauvage, viande de rouge de bonne qualité), noix et noisettes! Il n’y a pas vraiment de nourriture à bannir plus qu’en été mais il suffit de faire croire à notre estomac que l’hiver est la: plus de graisse, des noix et des fibres aident… Le jeune intermittent (2 repas par jour sur une période de 8h maximum) peut aussi être bénéfique pour simuler les famines hivernales de nos ancêtres, (attention si on a des enfants, le jeûne intermittent n’est pas vraiment recommandé pour eux!).

Des études ont aussi montré que la consommation d’épice, le curcumin en particulier, (plus exactement la curcumine phytosomale), avait des propriétés anti-bactériennes et réduisait les risques d’infection. Il faut pour cela une consommation régulière. Vous pouvez bien évidemment le rajouter dans vos préparations alimentaires (comme nos amis réunionnais le dise: “le curcumin, c’est bon pour toute zaffaire”). Sa forme sous Meriva en capsule est cependant mieux assimilée par notre corps.

Rafraichissez-vous

Sous la douche, ça marche aussi…

Oubliez, les boissons fraîches en terrasse. N’en gardez que les glaçons!

De nombreuses recherches on prouvées que le “cold-conditionning”, le conditionnement au froid avait un effet boostant sur le système immunitaire. Donc utiliser le froid pour donner un coup de fouet a votre système immunitaire est une bonne idée. Une des meilleures façon étant la douche froide et pour les plus téméraires le bain de glace.

Je vous entend déjà grelotter à la lecture de ces phrases. J’ai moi-même procrastiné sur la douche froide pendant des longtemps, malgré le nombre de personnes qui vantait les mérites des couches froides.

Et puis j’ai fait la connaissance de Wim Hoff (The IceMan), un yogi à l’occidentale, qui s’immerge dans la glace avec des électrodes et a participer à de nombreuses études scientifiques mettant en avant les bienfaits sur la santé du froid (et de la respiration!). Je vous encourage à faire un google sur le phénomène et pour ceux qui maîtrisent l’anglais voila un cours gratuit. 

Et depuis 2014, c;est devenu une habitude journalière. Sans parler de ses bienfaits immunitaires, ces douches me donnent le coup de fouet matinal qui me permet de démarrer la journée sur les chapeaux de roue!

Vous habituez au froid en dehors de la douche est aussi une bonne idée (et ça aide à maigrir…), mais c’est une habitude préventive. Si vous êtes déjà malade, n’allez pas rajouter un stress inutile sur votre corps: restez au chaud!

A noter, pour les plus frileux d’entre vous que d’autres études, mises en avant par le Dr Rhonda Patrick, semblent indiquer que le chaud (c’est à dire le sauna) pourrait produire des bénéfices similaires. Le conditionnement au froid semble cependant plus judicieux pour l’hiver mais pourquoi ne pas combinez les deux si vous pouvez!

Il existe de nombreux articles et remèdes plus ou moins valables sur comment traites nos maux hivernaux, je vous prépare quelques billets. Le plus efficace reste de ne pas tomber malade!
Bon courage pour cet hiver, prenez soin de vous.

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •