Cela fait quelques années que j’ai commencé à prendre conscience du contrôle que je pouvais exercer sur mon corps et mon esprit et par la suite ma longévité. Par la nutrition, par l’exercice je me sens maintenant en meilleure forme à presque 42 ans que je ne l’étais à 30 ans.

Le bio-hacking m’a permis d’atteindre mon niveau de vitalité actuel sans pour autant devenir un moine, niveau hygiène de vie ni un sportif de haut-niveau, coté exercice. Oui mais jusqu’à présent mon niveau de vitalité et mes performances n’ont été que subjectives. Seules quelques mesures simples telles que mon poids, mon tour de taille et le nombres de mes visites chez le médecin me permettent de dire objectivement qu’il y a une amélioration.

Le défi

La question se pose donc. Mon état de santé, que je juge très bon, est-il optimal? Ma vitalité est-elle maximum (!) ?

Le défi que je me lance publiquement sur ce blog est donc de mesurer mon âge biologique et de voir si je peux rajeunir sur une période d’un an ou moins. J’ai pour cela 4 axes de développement:

  • Vitalité physique: avec l’âge il devient plus difficile de conserver sa masse musculaire et de résister à l’effort. Serais-je dans 52 semaines plus fort, endurant, résistant? Comment le mesurer?
  • Capacité cognitive: l’âge est souvent synonyme de perte de mémoire et de diminution des capacités intellectuelles; Serais-je capable d’améliorer ma mémoire, mon QI? Quels tests puis-je réaliser?
  • Marqueurs biologiques: quels sont les éléments biologiques qui permettent de mesurer notre âge: résultat sanguins? longueur de nos télomères? Que peut-on mesurer facilement? Quels tests sont disponibles pour le grand public et serais-je à même de faire des mesures plus poussées sans devoir vendre la maison?
  • L’esthétique: et oui, ce qui se passe à l’intérieur de notre corps se voit à l’extérieur. Ma chevelure s’affine, des rides apparaissent, tâches sur la peau, cheveux blancs… Il existe une quantité astronomique de pilules et produit miracles pour toutes ces manifestations esthétiques de l’âge mais peut-on les attaquer à la source? Peut-on en revenir en arrière? La mesure sera la plus facile et beaucoup moins indulgente: la photo sans filtre!

Les objectifs

Mon hygiène de vie est déjà relativement bonne, le but est donc de voir si il existe des bio-hacks et des habitudes à développer ou à inventer qui peuvent me permettre de progresser dans chacun de ses domaines.

Restons fun

Rajeunir et vivre plus longtemps semble avoir peu d’intérêt si cela implique une diminution de la qualité de vie (OK, c’est assez subjectif, je sais…) ou de sa vitalité (un peu moins subjectif, peut-être que le nom du blog est bien choisi!). Je pourrais peut-être me cryogéniser et vivre 2000 ans mais avouer que ça ne serait pas super fun! Donc on va garder une vie fun, où on peut occasionnellement faire la fête comme principe directeur!

Restons simple

Il est évident que si je me mettais à courir 4 fois 1 heure par semaine j’améliorerais sans aucun doute mon endurance mais il aurait peut-être des effets de bord néfaste sur ma santé. Peut-on obtenir des résultats similaires sans passer son temps à faire du sport? J’avoue avoir des doutes sur la mesure esthétique et la facilité de modifier ses marqueurs biologiques (même si certains bio-hackers disent avoir mesurer des améliorations). Il me semble que les 2 premiers points (physique et cognitif) seront plus faciles à améliorer car l’entraînement est le meilleur levier.

Je n’exclue pas de tester quelques pilules magiques (nootropiques et autre booster de performance naturel), mais cette année le but est de trouver des méthodes simples accessibles à tous pas de se faire des injections de cellules souches à 20’000 euros. Gardons ça pour un futur défi 😉

A suivre

Rester connecter, pour les prochains articles de la série “52 semaines pour rajeunir” ou nous commencerons par mesurer mon âge et discuterons des protocoles/méthodes pour que j’atteigne objectivement ma “vitalité maximum”!

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •